Pauvre marquis

CECAFA Secretary General Nicolas Musonye

30 avril 2013, Paris — Parmi les loufoqueries qui m’auront été données de voir depuis que je tourne autour de l’Erythrée, les déclarations de Nicolas Musonye sont parmi les plus désarmantes. Le secrétaire général de la CECAFA, le Conseil des fédérations de football d’Afrique de l’est et centrale, a cette fois-ci décroché une palme particulière en annonçant non seulement que le prochain tournoi se déroulerait au Darfour au mois de juin prochain, en ajoutant qu’une « équipe d’Erythrée devait encore confirmer sa présence« . Rêveuse oligarchie du sport.

Il est vrai que les Erythréens, ces dernières années, ont été plutôt indociles. Défections en Angola, en Tanzanie, au Kenya, et l’hiver dernier en Ouganda, où les dix-huit joueurs des Red Sea Boys sont encore coincés, quelque part dans un bidonville.

Nicolas Musonye n’aime pas ça. Ne parvenant pas à comprendre quelle mouche pique systématiquement ces pauvres gamins venus d’Asmara, il s’alarme. Un jour, il demande une escorte de police pour les joueurs érythréens. Le lendemain, il se méfie de ces « joueurs de mauvais tours« . Un autre jour, dans un charabia hilarant, il appelle la police dès que les joueurs quittent leur hôtel, ou bien il conseille à la fédération d’Erythrée d’imposer « des conditions plus dures » pour éviter que l’image de la CECAFA soit écornée par l’avidité de liberté, la tentation de la fuite à toutes jambes, des mômes érythréens. Il est, dit-il, fatigué par ces gens qui, selon lui, « se cachent derrière le football« . Pauvre homme, qui lui expliquera ?

Peut-être a-t-il besoin d’aller, lui, faire un tour quelques semaines sur le terrain borné par la psychose du président Issayas Afeworki. Il reviendra peut-être pour nous dire, comme me l’a écrit l’autre jour un expatrié retour d’Erythrée, encore stupéfait par le terrible silence des Erythréens souriants qu’il a rencontré là-bas :  « Il y a comme un mur invisible, un mur du son que je n’ai pas réussi à approcher. (…) Je n’ai pas encore compris.« 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s